Connaissez-vous l’origine du poisson d’avril ?

Il est de coutume, en ce jour du 1er avril, d’évoquer des blagues et des plaisanteries relatives à une tradition millénaire appelée « poisson d’avril », mais quelle est l’origine de cette « fête des farces » ? Les histoires sont multiples et variées. Certaines remontent même au VIIe siècle ou encore à l’époque des Romains.

Plaisanteries entre amis et proches, des canulars qui parfois sont de mauvais goût, des farces pour rire… le 1er avril est un jour où il vaut mieux éviter de croire tout ce que l’on nous dit ! Et oui, cela pourrait être un « poisson d’avril ». Au Maroc, comme par ailleurs, la coutume du 1er avril s’est bien installée, sans même parfois connaitre d’où vient le « poisson d’avril ».

En fait, ce jour n’a pas qu’une seule histoire, mais plusieurs. Nous allons en citer quelques-unes :

En France, du VIIe siècle jusqu’en 1564 et sous le règne Charles IX, l’année commençait le 25 mars, avec parfois des variations selon les régions. Les dirigeants décidèrent alors d’unifier les calendriers progressivement dans toute l’Europe en reprenant la logique utilisée par l’empereur du Saint-Empire romain germanique Charles Quint et qui sera généralisée dans le reste du monde chrétien par le pape Grégoire XV en 1622, en faisant débuter l’année au premier jour de janvier. Et pour marquer le passage à la nouvelle année, une tradition, héritée des usages à Rome, où on baptisait ces présents « étrennes », en l’honneur de la déesse Strena, amenait les Français à se faire des cadeaux. Or, pour ne pas oublier l’ancien calendrier, certains ont veillé à maintenir cette tradition, du 25 mars au 1er avril, mais juste en guise de plaisanterie. On commence donc à s’offrir des cadeaux, qui deviendront peu à peu de faux présents, puis des canulars et des blagues pour marquer ce « faux » nouvel an.

En Angleterre, le 1er avril est relié à une tradition médiévale connue sous le nom de « fête des fous » marquait par l’organisation d’un carnaval, qui se tenait à la fin du mois de mars. D’ailleurs, on dit en anglais pour désigner ce jour « april fool’s day », c’est-à-dire le jour des fous d’avril.

Dans d’autres régions, on parle de « jour de pêche ». Il coïncide avec le début de la saison de pêche qui commençait au début du mois d’avril, mais, à cette période, les poissons étaient peu nombreux et difficiles à attraper. C’est ainsi que naissait la notion de « poisson d’avril » pour évoquer ces poissons insaisissables qui ont fait que la pêche en cette période devenait illusion.

La dernière explication, qui fait plus ou moins l’unanimité auprès des historiens, est celle relative au calendrier zodiacal. Ainsi, le mois d’avril correspondait au signe des poissons dans ce calendrier. Cet animal a été donc retenu pour symboliser cette fête.

poissond'avril
Cochonou, Carrefour, H&M, Lacoste… Beaucoup de marques et enseignes y sont allées de leur petite blague pour le 1er avril.

Qu’est ce qu’un ‘buzzword’ ?

Un ‘buzzword‘, littéralement traduit par ‘mot à la mode’ , est un terme ou une expression de jargon qui est généralement utilisé, pendant une certaine période, comme slogan pour désigner une nouveauté (technologie, produit, concept, etc.) et ainsi attirer l’attention sur cette nouveauté.

Le mot ‘buzzword’ est évidemment lui-même un ‘buzzword’. Apparu en 1946 en anglais, il désigne souvent chez les anglo-saxons des expressions très imagées, couramment utilisées dans le domaine professionnel.

Ci-dessous une série de ‘buzzwords’ anglais que j’apprécie particulièrement (joliment illustrés par le graphiste anglais Chris Baron).