6 bonnes raisons de travailler avec des freelances

1 – Flexibilité et réactivité

Si les entreprises peinent souvent à recruter des talents, c’est parce que ces derniers deviennent pour la plupart d’entre eux indépendants. Internet nous permet aujourd’hui de travailler facilement à distance. Pour assister à une réunion, plus besoin de s’y trouver physiquement. Des logiciels de messagerie (Skype, Slack…) nous permettent de rester connectés et de converser même à l’autre bout du globe. Dans un contexte où l’offre et la demande ont parfois du mal à se rencontrer, le freelancing est la solution aux problèmes. Cette indépendance se couple à une forte pluridisciplinarité : la plupart des freelances disposent d’un vaste panel de compétences et peuvent généralement assurer seul, le travail de plusieurs personnes.

De plus travailler avec des indépendants se révèle financièrement intéressant, car vous ne payez des compétences nécessaires qu’au moment précis où vous en avez réellement besoin…

Confier une mission à un freelance plutôt que recruter un salarié permet plus de flexibilité et de réactivité pour répondre aux besoins fluctuants de votre activité. En effet une embauche, même en CDD, nécessite un processus de recrutement, des entretiens, des formalités administratives, des indemnités de fin de contrat… alors qu’avec un indépendant, il n’y a en effet ni contrat de travail, ni bulletins de salaire… Les devis et factures sont fournis par le freelance, et un contrat de prestations de services peut être rédigé et validé assez simplement entre les deux parties. Administrativement, c’est effectivement un peu plus simple.

A noter aussi que l’indépendant est un temps partiel « naturel ». Alors qu’un salarié n’accepterait probablement pas un contrat de 15h, un freelance est habitué à jongler avec plusieurs clients à la fois, c’est d’ailleurs ce qu’il lui permettra de pouvoir être si souvent flexible et réactif.

2 – Une collaboration plus simple et moins risquée qu’avec une embauche

L’avantage d’une collaboration avec un freelance, c’est que l’engagement ne dépasse pas le cadre de la mission elle-même. Une fois celle-ci terminée, les deux parties sont libres. Vous ne touchez donc pas à la masse salariale, et ne devez pas vous acquitter d’indemnités de fin de contrat. Il y a donc beaucoup moins de risques que lorsque vous embauchez un salarié, même en CDD.

Attention, évidemment, à bien définir la mission en amont ! Un cahier des charges précis, un devis détaillé, de l’écoute et du dialogue sont indispensables pour que ça marche. Il n’est pas correct de demander des services supplémentaires en cours de prestation sans rémunérer ceux-ci.

3 – Efficacité et qualité

Un indépendant livre très souvent un travail efficace et de qualité. Il ne s’agit pas d’un jugement sur le sérieux ou l’implication des salariés, mais une considération lucide et pragmatique : si un freelance n’a pas de clients, il ne se paie pas ! Or, de votre satisfaction découleront peut-être d’autres missions, directement ou par bouche-à-oreille… D’où la nécessité absolue de répondre au mieux à votre demande !

Il est également important de préciser qu’un freelance n’est pas un subordonné ; il tient à sa liberté, sinon il serait salarié. Sa relation avec son client relève davantage du partenariat. L’un veut des recommandations et des références, l’autre une réalisation et un suivi de qualité.

4 – Objectivité et regard neuf

Les freelances spécialisés dans le digital ont grandi dans un monde en mutation constante qui les obligent à apprendre pour garder à jour leurs connaissances. Ils aiment les challenges ! Souvent créatifs et pragmatiques, ils pensent à 360° pour vous apporter une expertise complète sur vos projets digitaux. Extérieurs à une entreprise, ils poseront un regard neuf et objectif sur vos problématiques et débloqueront sans aucun doute vos projets embourbés par le manque de recul.

Avec ce regard extérieur, le freelance peut émettre des critiques pertinentes et constructives ou amener des idées nouvelles. Il n’est pas enfermé dans une vision d’entreprise ou des routines de travail, et pourra vous aider à vous renouveler. Sa liberté de ton vous sera d’une aide précieuse. Bref, c’est une relation gagnant-gagnant.

5 – Être freelance est un choix délibéré et motivé

En 2018, être freelance n’est pas une tendance. C’est une philosophie, un choix délibéré, un mouvement bien plus profond qui tend à devenir un mode de vie et de travail à part entière au même titre que le salariat.

Quelques chiffres : 
– actuellement 35% des travailleurs aux USA sont freelances, en 2020 ils seront plus de 50% !
– Ils sont aujourd’hui environ 830 000 en France et 9 millions en Europe. En France, le chiffre est en progression de 126% en 10 ans.
> Plus d’infos et de chiffres ici

Si certaines entreprises perçoivent cette évolution comme un désavantage pour eux, faute de pouvoir recruter ces talents, d’autres ont compris que la fait de collaborer avec des indépendants permettent d’accélérer leurs projets grâce à des talents qui ne seraient pas accessibles sans ce mode de travail. Autrement dit, l’expansion du freelancing permet donc aux entreprises de prendre de l’avance dans la course à l’innovation.

6 – Réseau d’experts et accélération de projets

Pour créer votre site web, vous devriez normalement faire des appels d’offres auprès de différentes agences aux process généralement longs, chronophages et coûteux.
Dans un monde où les technologies nous poussent à aller toujours plus vite, à devoir être hyper-réactif, les freelances permettent d’acquérir une certaine forme d’agilité. Travailler avec des freelances garantit une mise en relation immédiate et une rapidité dans la conception de vos projets. Efficace et simple, ce mode de travail permet aux entreprises d’accélérer leur croissance et la réalisation de leurs projets grâce à une méthode aux process moins lourds.

De plus un indépendant connaît souvent beaucoup de monde. Son carnet de contacts régulièrement étoffé lui permettra de proposer une offre qui dépasse ses seules compétences. Un consultant ou chef de projets pourra facilement vous proposer une prestation globale (un site web complet par exemple), qu’il ne développera pas tout seul, mais qu’il réalisera en montant une équipe projet sur mesure en faisant appel et en mobilisant les bonnes personnes de son réseau selon leur expertise (ergonome, graphiste, développeur/intégrateur, rédacteur etc…). N’ayant ni hiérarchie ni besoin de validations, il sera souvent bien plus réactif qu’une entreprise, même si cette dernière est habituée à travailler en mode agile.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s